LA MÉTHODE ORIENTALE POUR SE MAINTENIR EN BONNE SANTÉ

LA RESPIRATION

Il est excellent de faire quelques exercices respiratoires, quotidiennement si cela est possible. La respiration yogique ou respiration du hara (sous le nombril) permet de nous recharger en énergie vitale ou ki.
Exercice : Asseyez-vous en tailleur ou à la japonaise. Placez votre main gauche sous votre hara pendant cinq secondes. Bloquez votre souffle cind secondes, et expirez du hara pendant le même temps. Répétez cet exercice, en imaginant le hara comme une sphére lumineuse qui se recharge en ki à chaque respiration.

LE RÉGIME ALIMENTAIRE

Il faut avoir un régime sain et équilibré. Soyez modéré. Conservez l’équilibre entre les cinq saveurs : salé, sucré, amer, aigre et épicé. Il n’est pas nécessaire de suivre un régime végétarien ou macrobiotiquemais mangez le moins possible de viande, et compensez par des céréales (complètes ou semi-complètes) et des légumes de saison (privilégiez l’agriculture biologique [sans engrais ni pesticide]). Les régimes à base d’aliments crus purifient le système, mais ne peuvent être utilisés trop longtemps. Un tiers de vos aliments peuvent être crus [les salades n’apportent pas suffisamment d’énergie yang]. Ne dépassez pas cette proportion que par temps très chaud. Evitez les glaces, les aliments et les boissons glacées qui perturbent les fonctions de la rate et de l’estomac. Réduisez les produits laitiers, surtout si vous êtes sujet aux rhumes, aux allergies ou aux problèmes respiratoires.

LES STIMULANTS

Le café, le thé, l’alcool et le tabac sont des drogues qui nous aident à affronter les agressions de la vie, mais elles sont toutes nocives. Toutes sont nuisibles à l’énergie des reins, surtout le café, tandis que l’alcool affecte le foie et le tabac, les poumons. De toute évidence; il serait préférable de ne plus boire ou fumer, mais puisque notre principe de base est la modération, ne rejetons pas tout tout de suite. Essayons plutot de réduire notre consommation [une tasse de café le matin et 3 cigarettes par jour]. Soyez à l’écoute de votre corps et de ses besoins; ne lui imposez pas un régime qui entraînerait de trop fortes réactions.

L’EXERCICE PHYSIQUE

L’exercice physique est une nécessité. Tout exercice physique est bénéfique, mais si vous voulez augmenter votre ki, vous devrez privilégier une méthode orientale qui fera travailler l’énergie subtile : le hatha yoga, en est une excellente forme. Il permet d’étirer tous les méridiens et de régulariser le souffle. Le tai-chi permet également d’améliorer le souffle et d’assouplir le corps.

LA PROTECTION DU CORPS

Il est essentiel de se protéger contre les agressions extérieures vent, froid, humidité, et chaleur. Chinois et Japonais les considèrent comme des facteurs favorisant la maladie. il est particulièrement important que le cou, les épaules et la région lombaire soient protégés du froid ainsi que certains points sensibles, genoux ou chevilles selon les individus; La médecine orientale conseille à tous ceux qui ne sont pas bien portants de ne pas prendre ce genre de risques.

LES FACTEURS ÉMOTIONNELS

Les facteurs émotionnels ou psychologiques peuvent également affecter votre santé.  Dans le système oriental, l’inquiétude, le chagrin, la peur, la colère et parfois même une joie excessive peuvent être à l’origine des maladies. Puisqu’en les combattant, on risque d’aggraver le conflit, les orientaux préfèrent les observer et leur permettre d’exister. La méditation est un moyen qui a fait ses preuves. Elle permet de ramener le calme en soi. [comprendre ses propres troubles et son anxiété afin de mieux comprendre les autres est une tâche ardue mais gratifiante]

Si vous avez aimé, vous pouvez partager cet article. Merci !

À propos de l'auteur

Ces articles peuvent également vous intéresser

Pas encore de commentaire

Une question ? N'hésitez-pas à la poster ici !

Laisser un commentaire

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.