L’été favorise une bonne circulation sanguine. Pratiquez la respiration de la vague une dizaine de fois, avec l’intention d’activer la circulation : à l’expiration, glissez votre sensibilité dans l’espace intérieur de votre corps et, à l’inspiration, des pieds vers la tête pour favoriser le retour veineux, surtout dans les jambes. Accompagnez ces respirations de la pratique de postures inversées, comme la « chandelle ».

L’été est en lien avec l’élément air, symbolisant ce qui ne se voit pas, le subtil. Par exemple, différenciez, dans les temps de détente, la sensation des battements du sang et du glissement du sang dans les artères. Passez également à une respiration plus fine : à l’entrée des narines, ressentez le contact de l’air avec le pourtour des narines, puis la densité de l’air au milieu de chaque narine; humez l’air avec douceur. Dans les mouvements, sentez les déplacements d’air sur la peau; dans les postures, utilisez sa densité comme soutien du corps : dans la posture de l’arbre, déposez vos bras en croix sur l’espace. Ressentez l’atmosphère particulière d’une journée : une petite bise, de vifs coups de vent qui nettoient, ou la lourdeur de l’air chaud.

♥Namasté♥

Si vous avez aimé, vous pouvez partager cet article. Merci !

À propos de l'auteur

Ces articles peuvent également vous intéresser

Pas encore de commentaire

Une question ? N'hésitez-pas à la poster ici !

Laisser un commentaire

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.